top of page
Defacque, Antoine Degandt, Tristan Delafosse, Jean-Luc - L'Entorse_4.jpg
vélo diamant.jpg

Crédits Photos:

Nicola Simic, Magali Lassalvy, Romain Hayem

Droits réservés Kraft

Pignons sur Rue
Maison-Folie Wazemmes
Dans le cadre du festival La quinzaine de L'Entorse - Edition 2010 "A Bicyclette"

03/04 > 06/06/2010

 

Production : Ville de Lille/Entorse/MEL/Kraft
Commissariat : Blandine Roselle
Partenaires : FRAC Hauts-de-France/Musée national du sport/Galerie Zidoun/Librairy of Congress Washington/Swarovski

Artistes : Guy Ben-Ner, BIG architecture, Yves Brochard + Claude Darras, Michel de Broin, Achille & Pierre Castiglioni, Henri Cueco, Kevin Cyr, Doillon vs Resnais vs Rouch, Laurent Duthion, Beryl Fine, Stéphane Gallois, Mike Giant, Jason Gould, Folke Köbberling & Martin Kaltwasser, Max Knight, Barry McGee, Laurence Nicola, Benedict Radcliffe, Cédric Viollet, Jeremy Wagner, Ben Wilson + archives du Paris-Roubaix + sélection d’archives vidéographiques

Enfourchez votre vélo ! Sillonnez la ville à la vitesse de l'éclair, puis redécouvrez-là tout en lenteur... "Pignons sur rue" vous propose de repenser une ville plus sportive, plus créative, plus écologique, grâce à des oeuvres poétiques, engagées ou revendicatives des XXème et XXIème siècles.

 

VELODREAM - Les pignons fixes, les vélodromes, les fixies.

Introduite par des archives du vélodrome de Roubaix, l’exposition débute par la naissance d’un sport et l’émergence rapide des pistes de vitesse dédiées au vélo. La visite se poursuit par l'évocation de grands champions de la vitesse au travers de photographies, de sculptures, peintures et dessins, avant d'aborder les héros anonymes d’aujourd’hui.

L'exposition s'ouvre alors sur la reprise actuelle du pignon fixe dans les cultures urbaines. Les fixies ou l'improbable mélange de la street culture et du monde cycliste, ont investi la ville et sillonnent les grandes capitales du monde. La ville entière s'envisage désormais comme un immense vélodrome, dont témoignent oeuvres graphiques, photographies, peintures et vidéos. Mais le vélodrome n’a pas disparu : il réapparait comme élément architectural phare au coeur de la ville.

 

VELORUTIONS - Le vélo dans les utopies et les métaphores urbaines.

VELORUTIONS envisage une ville lente : soit dénuée de voitures, soit envahie par des vélos ou complètement au service de ceux-ci. Des installations, oeuvres, performances composent une vision poétique, militante ou revendicative. Aujourd’hui la place du vélo en ville est toujours une lutte mais le vélo incarne en outre des revendications plus larges, comme la tendance anti-pétrole. Entre détournements, critiques et dénonciations, les oeuvres d’art, souvent ironiques ou cyniques dénoncent l’usage des voitures et font l’apologie du vélo. L'engagement écologique trouve aussi sa place dans un design utilisant des éléments de vélos pour d’autres fonctions ou réinventant les formes et les usages. Parallèlement, les villes cherchent à favoriser le vélo en offrant aux cyclistes urbains de nouveaux services redessinant son mobilier, son urbanisme.

bottom of page